Ma photo
C'est le nouveau blog de Nathalie Croisé...Sur ma route,la vie...La découverte que le bonheur est en soi..depuis, je fais mon chemin..

dimanche 12 octobre 2008

Book ta face..mais pas trop!

Il y a mon blog mais il y a aussi Facebook et aujourd'hui, ce réseau social me séduit moins:



Wouah, super, Robert m'invite à son anniversaire...m'enfin, la carte impersonnelle aux 1300 zamis FB, c'est pas top!?!Quelle saleté, cette Muguette, elle a fait un méga brunch pique-nique et je ne suis pas sur la liste VIP!?! Bizarre, Anatole a écrit: "je me croise les bras" sur son statut, tu crois que c'est un message codé?!?

Timbré cet Albert Muda..il ne me connait plus et , 15 jours après, me demande d'être son petit copain sur une application "rencontrer l'âme soeur en 12 secondes montre en main"Gonflée, la Pomponette, j'attends une réponse pour un déj et pendant ce temps-là elle drague notre ami commun?!?


Voici en vrac quelques exemples (réels, imaginaires?!?) de ce que nous réservent Facebook et autre réseau social. J'avoue, sans détour, m'y être plongée avec un grand plaisir.J'ai retrouvé des amis, j'ai crée des liens bien réels...et j'y ai trouvé un grand plaisir (peut-être vous aussi?!?): écrire des notes, des articles sur l'actualité mais aussi mon humeur.


Cela va faire un an que je file un amour presque parfait avec Facebook mais là, soudain, je me lasse...
Parce que l'outil est beau et dangereux. Dangereusement intrusif. Il nous permet notamment de savoir qui est connecté. Et si le ou la connecté (e) en question ne vous répond pas en temps réel et que vous virez parano, le pire peut arriver. Comble de l'horreur: quand vous ne voulez plus entendre parler de quelqu'un!! Heureusement, il reste encore des paramètres qui vous sauvent la mise! Et la vie!


J'envoie avec grand plaisir des fleurs et des messages. Je suis ravie de suivre le parcours de certains, loin géographiquement ou pour des raisons indépendantes de leur volonté! Mais le virtuel a ses limites. Et quand il devient un mode de vie, ça m'agace!



J'aime vous retrouver, vous qui me lisez, qui me suivez..mais je pense qu'il va falloir que je me modère. Que je me préserve davantage. Facebook est aussi un jeu. Et certains en usent et en abusent. Il y a des grands pros du réseautage...ils ont l'outil bien en main.Vitrine parfaite de ce que l'on veut montrer. Instantané qui ne reflète plus deux heures après votre état d'esprit réel. Vous me direz, fais de cette page ce que tu veux en faire. Bien sûr! C'est un fait, Facebook peut virer rapidement à la drogue. Et les effets sont néfastes. Miroir, mon beau miroir, suis-je assez beau ou belle aujourd'hui?!? Pas toujours.


Et surtout il ne faut pas attendre davantage du regard des autres. Donner à voir, c'est prèter le flanc aussi aux critiques et aux remarques malveillantes...Donc, FB, oui, mais peut-être pas pour toute la vie!

3 commentaires:

Webradio a dit…

Oui, Tu as raison Nathalie : les réseaux dits sociaux sont dangereux...
Je connais des gens accros à MSN, un peu diffréent de facebook, et qui ne savent plus qui est qui parmi leurs "amis" connectés...
Bah, une bonne ballade à pieds est plus sympa qu'une ballade virtuelle...
A plus tard.

Cécile Qd9 a dit…

Nathalie : comme tout ou presque, facebook nécessite un apprentissage et aussi une réflexion (de préférance en amont) de ce que l'on souhaite VRAIMENT en faire et des limites (pas seulement temporelles) que l'on se fixe.

nathalieba a dit…

Facile à dire:-) Je mets au défi quiconque de ne pas s'être laissé entraîner un jour
Et puis je suis une passionnée donc difficile de me mettre des limites. Si ce n'était pas le cas, il y a certaines choses que je n'aurai jamais vécu..En premier, la rencontre avec mon mari!