Ma photo
C'est le nouveau blog de Nathalie Croisé...Sur ma route,la vie...La découverte que le bonheur est en soi..depuis, je fais mon chemin..

dimanche 10 janvier 2010

Ode à la femme africaine


Déjà une semaine en terre africaine. Je me sens à l'aise. Un petit poisson dans l'eau. Enfin un gros, vous le savez, de ceux appétissants qui finiraient bien dans un plat traditionnel à mariner dans la sauce tomate et le riz. Une reine de beauté qui sentirait le poisson....Pour être une bonne femme africaine, j'ai déjà certains atouts mais pas tous. Et surtout pas une soumission indolente qui me dépasse. Héritage d'une longue tradition ancestrale. Imaginez un homme qui invite-sans prévenir-6 ou 7 convives à la maison. C'est sénégalais, jusque là tout va bien. La convivialité, ça ne se discute pas. Faut juste avoir un peu plus dans le frigo. Sur le papier, je trouve ça très sympa.Mais voilà que sa moitié doit s'improviser grande cuisinière avec une cheville foulée et bandée. Pas grave. La femme est forte. Ici comme ailleurs. Elle se traîne jusqu'à la cuisine. Le dit monsieur tout à son enthousiasme se met à faire trembler les murs de la maison avec sa chaîne stéréo dernier cri. Madame reste imperturbable, elle pleure juste un peu, les mains dans les oignons (sachez que l'oignon est l'ingrédient de base du plat sénégalais, cuit longuement c'est délicieux..) Le même monsieur plein d'entrain et tête en l'air (un vrai homme quoi:) dans un geste maladroit renverse un verre. Pas un regard. Sa charmante épouse traîne sa patte folle jusqu'à la serpillière et revient passer l'éponge sur l'endroit du délit. Sans un soupir. Pendant que son cher et tendre palabre. Et que dire de celles qui se lèvent à 5 heures pour préparer la journée, les repas avant le lever des enfants et le linge qui s'entasse. Il sera lavé à la main. Sans Omo. Je suis admirative de ces femmes silencieuses. Petites fourmis industrieuses, parfois instruites mais toujours sages. Quand elles sortent, elles revêtent leurs plus beaux atours. Pour le plaisir des yeux et le bonheur de leur époux. Ils ont bien de la chance. Parce que moi, je vous le dis, y'a des baffes qui se perdent:))

1 commentaire:

Veronique a dit…

Bonjour Nathalie

je m appelle Véronique Jacobs , maman d une métisse de 20 ans Mélissa Keita fille de Mamady Keita le Djembéfola ! je suis tombée sur ton site par hasard, et je me régale de te lire pour avoir vécu la même chose mais en Guinée !! =)
Je suis séparée de Mamady depuis 6 ans mais en bon contact et je continue a voyager a Dakar ou j ai des amis et j ai acheter un terrain en Guinée pour je pense y finir mes vieux jours, je vis avec Mélissa à Bruxelles , elle fait des études d infirmière et moi je bosse dans un centre de formation (après avoir gérer notre école de percu pendant 20 ans !! il faut bien se retourner après....) je suis aussi diplômée en massage j 'adore masser je suis assez tactile , voila au plaisir de te lire peut être à bientôt , ton site est super sympa , je te donne mon adresse mail et je suis aussi sur facebook ou tu peut y voir pas mal de photos jacamy3@hotmail.com
FB Véronique Jacobs