Ma photo
C'est le nouveau blog de Nathalie Croisé...Sur ma route,la vie...La découverte que le bonheur est en soi..depuis, je fais mon chemin..

lundi 14 juin 2010

Ras le bol de Jérôme!




Je ne sais pas si vous suivez le procès Kerviel. Personnellement les bras m'en tombent. Derrière ses lunettes de soleil, le James Bond de pacotille poursuivi par une nora de journalistes affamés. C'est aussi disproportionné que l'engouement pour une équipe nationale de football. Pire même, dirais-je. Insupportable.
Cet homme a joué avec le système. Sous l'oeil plus ou moins bienveillant de sa hiérarchie peut-être pas mécontente de s'en mettre plein les fouilles. Et le voilà porté aux nues médiatiques en un rien de temps. Depuis une semaine, les sites se bousculent pour nous citer, minute par minute les révélations des témoins à charge ou non et les grands mots des avocats. Au ban des traders, Jérôme Kerviel a décroché le pompon. Plus il serre les dents, plus les caméras l'observent. Le procès me semble d'ailleurs bien plus médiatique que réel. Comme dans un mauvais film dans une salle de marché. Que savoir ? Des banques spéculent et personne n'y met un frein. Un homme s'enfourche dans la brèche et il risque cinq ans de prison.




Il y a de la démesure dans Kerviel, il y a surtout de la démesure dans ce monde. Et chercher un bouc émissaire est encore trop simple. Notre société est incapable de se regarder le nombril, elle préfère voir par le biais d'un écran HD..ou non. Et les erreurs s'accumulent. Et l'argent coule, file, s'entasse et revient. Phénomène aussi virtuel que des amitiés sur Facebook. Quand aura-t-on le courage de dire qu'il faudrait changer les modes de vie et réguler un peu plus ce qui nous entoure? Simple sur le papier mais le papier glacé a un attrait bien plus fort pour l'esprit avide de sensationnel. Kerviel, Robin des Bois? La société a les héros qu'elle mérite.

2 commentaires:

Stephane BJ a dit…

Avant de changer de secteur, j'avais fait de l'informatique financière ma spécialité. J'ai oeuvré pour le back office de la SG, le Crédit Lyonnais, Axa Gestion d'Actifs puis la SG à nouveau. J'ai du mal à croire ce que j'entends ou que l'on cherche à nous faire croire. Ce gars est peut-être un petit génie de l'embrouille mais personne ne me fera gober qu'il a réussi à contourner toutes les sécurités mises en place. Le transformer en héros n'est qu'un moyen pour les réels fautifs et complices de rejeter les torts sur lui en tentant de faire croire qu'ils n'y sont pour rien. Tout le monde n'est pas Nick Leeson et les contrôles ont changé depuis les années 80.

Tomy a dit…

En effet, c'est Le Procès de l'année 2010 mais toute cette histoire n'est que le reflet de la folie spéculative actuelle comme tu le souligne à juste titre.
Le pire c'est que malgré ce que le monde a traversé, rien ne change, je pense même que cela va crescendo !
En tout cas une chose est certaine, Jérôme Kerviel sert de bouc émissaire pour la SG. Et oui, ainsi fonctionne les banques, on nous pousse à faire du chiffre et à la moindre erreur on nous tire une balle. On ne va pas me faire croire que personne n'était au courant de ses positions hyper risquée, il a certainement été couvert, mais aujourd'hui tout le monde sauve sa peau et on n'hésite pas à tirer sur l'ambulance.
Quand on sait que le moindre depôt supérieur à 3000 € sur un compte courant génère une alerte anti-blanchiement, j'ai du mal à croire que personne n'ai vu quel niveau de risque avait atteint Jérôme Kerviel.